AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Percabeth - Nuit au bord du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Percy Jackson
...

avatar




Messages : 112
Powers : Hydrokinésie
Soin par l'eau
Résistance à la chaleur

FORCE ▼ Niveau 1
RAPIDITÉ ▼ Niveau 1
MAGIE ▼ Niveau 1
MAITRISE DES ARMES DE CORPS A CORPS ▼ Niveau 1

Drachmes : 140





MessageSujet: Percabeth - Nuit au bord du lac   Jeu 18 Aoû - 15:09

Nuit au bord du lac

Annabeth & Percy


La nuit était tombée sur la colonie et bien que le couvre-feu habituel soit largement dépassé, Percy Jackson n’avait pas l’intention d’aller se coucher bien au contraire. Le jeune homme avait prévu de retrouver sa petite amie, Annabeth Chase aux abords du lac pour passer la soirée tranquillement à ses côtés. Ainsi, alors que les ronflements de Tyson emplissaient allégrement le bungalow de Poséidon, Percy s’éclipsa discrètement en direction du lac. Il était parvenu à mettre de côté quelques friandises et autres biscuits de côté. Bien entendu comme à son habitude, la nourriture que le jeune demi-dieu avait rapportée était bleue. C’était  une longue histoire qui remontait à son enfance et qui lui permettait surtout de penser à sa mère Sally Jackson. Percy était heureux de la voir elle aussi heureuse et épanoui avec son compagnon, Paul. C’était clair aux yeux du jeune garçon qu’à choisir entre Gaby Pue-Grave et Paul, Paul l’emportait haut la main. Percy les voyait régulièrement et il prenait toujours le soin de donner de ses nouvelles aussi souvent que possible, sauf bien entendu quand il était kidnappé pendant des mois par une déesse à son insu. Bien que plusieurs années s’étaient maintenant écoulés depuis que Héra l’avait kidnappé, le fils de Poséidon avait toujours en travers cette histoire. Bien entendu, cela s’était avéré nécessaire vis-à-vis de la prophétie des Sept et pour contrecarrer les plans de Gaïa mais il aurait été bien plus simple de lui demander directement. Un petit Iris-Mail du genre « Salut Percy, tu veux aller chez les Romains ? » ça aurait fait du mal à personne. Quoiqu’il en soit Percy ne pouvait pas tout regretter de cette période puisqu’il avait appris à connaitre des personnes extraordinaires qu’étaient Hazel, Frank ou encore Reyna. Néanmoins, il se serait bien passé de deux choses, l’une, de faire la rencontre d’Octave, cet abruti d’augure avait vraiment fait des dégâts et déclencher une guerre entre les romains et les grecs quelques années plus tôt, l’autre, de se souvenir d’Annabeth sans pouvoir la voir ni la toucher.

Leur relation était toute récente à l’époque de sa disparition mais les épreuves qu’ils avaient affrontés durant les semaines qui avaient suivies et l’accomplissement de la Prophétie des Sept, les avaient à n’en pas douter soudés comme jamais. Paradoxalement c’est lors qu’il avait été le plus près de mourir qu’il avait véritablement réalisé qu’il ne pourrait vivre sans la fille d’Athéna et cet amour inconditionnel de Percy pour Annabeth l’avait tout de même poussé à se jeter dans le Tartare avec elle.

Arrivé au bord du lac, Percy s’arrêta installant, une grande nappe bleue sur le sol pour pouvoir s’y asseoir pendant qu’il attendrait Annabeth. Le demi-dieu se mit alors à user de ses pouvoirs pour contrôler l’eau du lac à sa guise, s’amusant à déclencher des vagues et autres remous à la surface de l’eau. Il fit même s’inscrire sur la surface de l’eau, à l’aide de l’écume, le message suivant : « Je t’aime Annabeth. » mais le message s’effaça et il reçu une vague en plein visage lorsqu’il entendit un bruit derrière lui qui le fit sursauter tant il ne s’y était pas attendu. Aux aguets, le jeune homme mit rapidement sa main à la poche, réflexe qu’il avait face à une menace potentielle avant de découvrir le visage de sa petite amie. Soulagé, Percy lui décocha un grand sourire avant de l’inviter à s’asseoir à ses côtés. Il se sentait idiot, il avait eu peur parce qu’il s’était laissé distraire et maintenant, il était trempé. Le jeune homme embrassa Annabeth une fois qu’elle fut installé à ses côtés, ravi de pouvoir enfin profiter d’un moment d’intimité avec sa petite amie.




made by roller coaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth Chase
...

avatar




DC : Lyana & Elissia & pleins d'autre surprises
Avatar : Alexandra Daddario
Messages : 401
Drachmes : 453





MessageSujet: Re: Percabeth - Nuit au bord du lac   Dim 28 Aoû - 19:03

nuit au bord du lac

       

« Percy & Annabeth»

Le silence planait dans le bungalow, seulement entrecoupé par les ronflements de certains enfants d'Athéna qui semblait avoir du mal à dormir comme il faut. Mais elle, était bien réveillée. Lentement, Annabeth se redressa dans son lit et regarda autour d'elle pour s'assurer que tout le monde dormait. Pas un mouvement suspect, elle se leva alors de son lit et simplement vêtue d'un short en jeans et de son t-shirt de la colonie, avec ses cheveux blonds retombant sur ses épaules, elle s'éclipsa hors du bungalow. Ça ne lui ressemblait pourtant pas d'enfreindre les règles de la sorte, car la jeune fille avait toujours suivi à la lettre les directives sans poser de questions, mais cette petite balade nocturne avait une toute autre signification pour elle. En effet, il y avait une seule personne dans cette colonie et sans doute sur la Terre toute entière qui pouvait la pousser à briser le couvre-feu, et ce, au risque de se retrouver dans les ennuis par-dessus la tête.

Mais la vérité était qu'avec tout ce que Percy et elle avaient traversés depuis quelques années maintenant, le respect du couvre-feu et la possibilité de se faire prendre par les harpies de ménage n'étaient plus une véritable menace depuis bien longtemps. Tant d'épreuves qui n'avait fait que les rapprochés, encore et toujours, jusqu'à ce que le lien qui les unissait paraisse indestructible.

Marchant à travers la colonie pour rejoindre le lac, Annabeth ne pouvait s'empêcher de ressentir la nervosité des premiers jours. Car elle n'avait plus confiance en le destin et la dernière fois où elle s'était autorisé à croire qu'ils auraient un moment de répits, elle avait vu Percy disparaître et avait passé des mois à le chercher, sans résultats. Mais depuis, ils tentaient d'en profiter le plus possible, malgré le fait que chaque moment ne semblait jamais suffisant aux yeux de la jeune fille. Celui qui aurait osé dire que leur amour n'était pas réel était soit fou, soit aveugle, et encore ! Deux ans... Deux ans sans problèmes, sans soucis, sans danger disproportionné. Deux ans où elle n'avait fait que se demander à quel moment le rêve allait s'évanouir ! Car elle n'avait plus confiance en le destin et la dernière fois où elle s'était autorisé à croire qu'ils auraient un moment de répits, elle avait vu Percy disparaître et avait passé des mois à le chercher, sans résultats. Bien entendu, elle avait fini par le retrouver, mais Annabeth s'était juré de ne plus jamais laisser une telle chose se produire. Alors elle était restée sur ses gardes, encore et encore. Mais les problèmes n'étaient pas revenus. Ou du moins, pas encore.

Lentement, elle avait parcouru le chemin jusqu'au lac et s'arrêta un instant pour l'observer de loin. Percy Jackson, assis aux abords du lac, sur une nappe bleue caractéristique de ce jeu qu'il avait avec sa mère et qu'Annabeth avait toujours trouvé un peu étrange, mais amusant. Elle devinait déjà que s'il avait apporté quelque chose à manger, les aliments allaient également être de cette couleur. Ça la fit sourire, sans raison. Il était beau, même de dos et de loin. Elle vit également le message qu'il venait tout juste d'écrire dans l'eau. Alors elle s'approcha, faisant malheureusement un peu de bruit ce qui déconcentra son petit ami qui, en plus d'être sur ses gardes, se prit une vague en pleine figue, tirant ainsi un petit rire à la jeune fille. Elle prit place à côté de lui sans rien dire lorsqu'il l'invita et lui sourit, heureuse de voir cette étincelle qu'elle aimait tant briller dans les yeux de Percy. Et lorsqu'il l'embrassa, elle lui rendit son baiser. Ils n'avaient pas besoin de mots pour se comprendre, alors elle ne dit rien. Puis, elle s'appuya la tête sur l'épaule de son copain et fixa le lac durant un instant.

« C'est beau, n'est-ce pas ? » Finit-elle par dire, brisant le silence qui s'était installé. Elle parlait du paysage tout autant que de la paix qui régnait dans les lieux, mais également dans leurs vies. Et elle savait que, sans qu'elle n'ait besoin de préciser, il en comprendrait bien une partie.


(c) naehra.


_________________
Somebody make me feel alive and shatter me
I pirouette in the dark I see the stars through me Tired mechanical heart Beats until the song disappears Somebody shine a light I'm frozen by the fear in me Somebody make me feel alive And shatter me So cut me from the line Dizzy, spinning endlessly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Percabeth - Nuit au bord du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une grosse nuit à Bord
» Une nuit aux bord de l'océan. [PV Fumiko]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» La nuit du renouveau.
» Un certain bord de mer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIVINE CHAOS :: Hors rpg :: Les Abîmes :: Archives Rp-