AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 aidan ♦ we didn't start the fire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:09





- Aidan Tyrell -

« still loving you. »

Je me nomme Aidan Tyrell et je suis un demi-dieu grec. J'ai vingt-cinq ans et je suis célibataire, quoi qu'amoureux. À côté de cela, on me qualifie souvent de quelqu'un de particulièrement loyal, de romantique et de gentil mais aussi comme étant colérique, emporté, implacable et rancunier (et grincheux à ce qu'il paraît). On peut facilement m'identifier physiquement grâce à ma tronche régulièrement occupée à bouder ou râler ou encore à cause du tic nerveux avec mes doigts depuis que j'ai arrêté de boire. Peu de gens savent que j'ai peur de l'alcool, de mourir et des insectes. On me dit souvent que je ressemble beaucoup à l'humain Damien Molony.

Pouvoirs/Possessions
Aidan étant le fils d'Éros, on aurait pu supposer qu'il aurait hérité de quelques pouvoirs utiles en lien avec l'amour mais pas du tout ! À la roulette russe des gènes, ce sont uniquement des dons en lien avec les attributs de son paternel qui sont sortis. Il dispose ainsi d'un talent iné pour la lyre, ce petit instrument de musique, et l'arc mais aussi la capacité à se métamorphoser en lièvre. Si le premier pouvoir est aussi inutile qu'inoffensif (quoi que, savoir jouer de la lyre n'est pas si courant que ça, et apprendre rapidement à tirer quelques flèches est bien utile), le second se révèle bien plus utile mais aussi beaucoup plus compliqué d'utilisation. Plus Aidan passe de temps dans son corps de lièvre et plus sa conscience humaien s'efface au profit de celle de l'animal. À trop de métamorphoser, il risquerait bien de se perdre.

Côté objets magiques, Aidan n'en possède actuellement qu'un seul, qu'il affectionne particulièrement. Il s'agit d'une petite lyre capable de se changer en arc (autre attribut de son père). Sous sa forme de lyre, l'instrument possède la capacité d'apaiser les esprits. Au final, cette fonction doit quelque peu mal fonctionner car Aidan n'a jamais rien vu de tel autour de lui. (Défaut de fabrication, qu'il se dit parfois.) Sinon il se bat principalement avec des dagues mais aussi avec l'arc offert par Éros.


Questions

Que penses-tu des magiciens égyptiens ? L'alliance est-elle une bonne idée selon toi ? Concrètement, les magiciens égyptiens ne sont pas comme lui. Ni même comme les mortels. Et par définition, tout ce qui est inconnu (ou tout du moins méconnu) fait peur. Alors oui, Aida ne parvient pas à entièrement faire confiance à ces magiciens égyptiens : il ne sait pas exactement qui ils sont, ni de quoi ils sont vraiment capables. Cela dit, une alliance est toujours la bienvenue, surtout dans les périodes de crise comme à présent. Et puis même s'il n'était pas encore là à cette époque, Aidan a entendu parler de la découverte de l'existence des Romains par les Grecs : ça a entraîné une période de méfiance lors de la guerre contre Gaïa mais finalement, tout s'est bien passé. Il pourrait en être de même avec les magiciens égyptiens.

Es-tu satisfait d'être l'enfant d'un Dieu ? Ou d'une Déesse ? C'est une révélation qui est arrivée comme un cheveu sur la soupe. Dans l'absolu, Aidan s'en satisfait car il n'a pas à s'en plaindre : il n'avait nulle part où aller et cette condition pour le moins étrange lui a fourni la direction de la Colonie. C'est une bonne chose ! Et puis au fond, n'est-ce pas le rêve de n'importe qui de se découvrir particulier, avec quelques pouvoirs (d'accord, inutiles chez lui) et la perspective de grandes aventures ? C'est toujours mieux que métro-boulot-dodo à New-York.

Quel rôle as-tu joué lors de la guerre contre Gaïa ? Absolument aucun, pour la simple et bonne raison qu'Aidan n'était pas encore arrivé à la Colonie à cette époque. Enfant d'un dieu mineur, et sang-mêlé aux pouvoirs plutôt faibles et inexistants, il n'a découvert que très tard sa condition de demi-dieu. Alors pensez-vous, la guerre contre Gaïa...

Aimes-tu vivre à la Colonie ? La vie est agréable à la Colonie, sans toutes les prises de tête qui animaient avant sa vie. Il s'entraîne, vit sa vie de demi-dieu... Après, il est arrivé trop récemment pour réellement se prononcer à cent pour cent. Pour avoir rencontré des Romains, il se dit que la Colonie a une ambiance plus vacances que le Camp Jupiter mais il aurait sans doute aussi apprécié le côté très strict et carré du camp romain.

Quel est ton avis sur la nouvelle menace ? Elle le laisse perplexe... et vaguement inquiet. Il n'a pas vécu les dernières guerres et n'a jamais connu la Colonie des Sangs-mêlés en danger. Il n'a qu'une très vague idée (voire aucune) de ce dont il retourne et ne s'en inquiète pas plus que ça. Mais voir ses camarades bien plus inquiets que lui suffit cependant à éveiller sa méfiance.


Et derrière l'écran ?

Derrière l'écran se cache .ipar haizea. J'ai 20 ans ans et je RP depuis cinq ou six ans. J'aime écrire, lire, l'équitation et le RPG, en revanche je déteste les concombres, les chenilles et les guèpes. J'ai découvert le forum par le biais de Sonny, avec qui je cherchais un forum PJ où poser mes valises et je le trouve plutôt joli, ma foi !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:09





- Aidan's Story -

ENFANCE ▼ Il n'y a pas grand-chose à dire de mon enfance. J'ai vu le jour à New-York, plus précisément dans le Bronx. Mon entourage ? Une famille à première vue soudée, mais ce n'était qu'une impression. Ma mère trompait joyeusement mon père (mon beau-père, comme je l'ai découvert il y a peu) dés qu'elle en avait l'occasion, et il agissait sans doute de même de son côté. Voyez le bon côté des choses, ils étaient heureux de vivre ensemble tous les deux vu la liberté que ça leur offrait. Ils n'étaient pas malheureux, et moi non plus. Je suis l'aîné d'une fratrie comprenant un frère de trois ans mon cadet et une sœur de cinq ans de moins que moi. C'était une famille classique, sans grands revenus mais qui parvenait presque tous les mois à vivre sans encombre. C'est assez marrant mais je n'ai pas beaucoup de souvenirs de mon enfance, peut-être parce qu'il n'y a pas de détails marquants dont je dois me souvenir. J'ai depuis découvert que j'étais un sang-mêlé et que certaines difficultés que j'ai pu rencontrer étaient normales, mais ça s'arrête là. Ma dyslexie ? J'étais un élève médiocre et dyslexique oui, fin de l'histoire. En contrepartie j'étais doué en sport et en dessin et ça remontait ma moyenne. TDAH ? Pas tant que ça, non, et puis bon, finalement ça se liait bien avec mon profil d'élève agité, peu concentré et pas très investi dans ses cours.

ADOLESCENCE ET JEUNE ADULTE ▼ Mine de rien, j'ai fini par être diplômé à la fin de ma scolarité mais j'ai rapidement laissé tomber l'idée d'études supérieures. Entre mes capacités scolaires relativement limitées et le coût exorbitant des études aux États-Unis, il aurait été malvenu de quémander un tel luxe à ma famille et nous sommes rapidement tombés d'accord sur ce point. Pendant un an, je n'ai clairement rien fait, vivant au jour le jour et profitant du foyer que ma mère me laissait grand ouvert, heureuse de garder son fils encore un peu avec elle. Mais il est venu le jour où l'évidence s'est imposé : je ne pouvais pas rester ad vitam æternam à ne rien faire. J'étais sans doute nul pour tout ce qui comportait des lettres mais je n'étais pas mauvais dans la gestion de fonds et tout ce qui touchait à l'argent, les inventaires et compagnie. J'ai rapidement trouvé mon employeur, même si je serai incapable de vous parler de lui avec détail aujourd'hui. J'ai travaillé pour lui… longtemps. Plusieurs années. Je ne gagnais pas un salaire mirobolant mais c'était bien assez pour ma vie de solitaire. C'était le bon temps, mais là aussi, hélas, pas grand-chose à en dire. Je suppose que ma mémoire me joue des tours sur ce passage.

PERTE PARTIELLE DE MÉMOIRE ▼ La vie n'est pas simple. Jamais. Les problèmes d'argent, d'amou, de relations… Vous savez, il est très simple de se mettre à boire. Un peu d'alcool par ci, un peu d'alcool par là et ça vient vite. Un coup de mou ? Pas de problème, un peu d'alcool et on repart. Pourquoi je me sens mal ce soir ? Ah, rien que ne pourra résoudre ce beau cocktail au comptoir. Et puis pas de regret, je n'ai encore rien bu aujourd'hui. Spirale infernale. Mais le pire là-dedans, c'est qu'il est très facile d'y tomber mais presque impossible de s'en sortir. Bref. Vous savez, j'aimais Sonny Gaither, mon patron qui était devenu au fil des années beaucoup plus. Notre relation était compliquée, difficile, davantage faite de bas que de haut. C'était en partie dû à ses frasques en tout genre, en partie à cause de ma mauvaise humeur constante, amplifiée par cet alcool qui me brûlait les veines presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. On se détruisait, ou notre relation nous éloignait plus qu'elle ne nous rapprochait. Je connaissais grâce à lui l'univers mythologique, les dieux, les demi-dieux, et je savais que j'en serai sans doute toujours exclu. Sonny avait accès à des choses et à des gens que je ne verrai jamais. À son contact, ma vision s'était faite de plus en plus claire sur ces choses-là, jusqu'à devenir totalement limpide, mais j'avais quand même un certain complexe d'infériorité face à Sonny, fils d'Aphrodite. Il détestait sa mère ? Moi je l'enviais. Beaucoup. Et hop, rajoutez un zeste de rancœur et de jalousie à ce charmant mélange qu'était notre relation. Peut-être que sans l'alcool… Trop tard, c'était devenu le geste de facilité, celui par défaut, qui vient naturellement quand on en a besoin. Sonny est un salaud ? Prenons un verre et c'est bon. Et puis aller savoir, le miracle est venu. Sonny a ouvert un bar pour sangs-mêlés et c'est là que j'ai croisé Edith. Demi-déesse, sans doute, je n'en sais rien, mais elle m'a proposé une solution miracle à l'alcool. N'était-elle pas fille de Dionysos après tout ? Ses pouvoirs se basaient essentiellement sur l'ébriété et compagnie, en gros tout ce qui touchait à ce domaine. J'aurais peut-être dû me méfier devant le contrat long comme un jour sans pain qu'elle a sorti de sa jupe mais je sortais d'une énième engueulade en public avec Sonny et je n'avais pas franchement la tête à ça. D'ailleurs, je vous laisse imaginer mon état du moment. J'ai accepté.

Je ne pouvais pas savoir que pendant que je picolais dans un coin, clairement au fond du trou, Sonny reportait tous les torts sur sa mère dans un excès de colère. Je ne pouvais pas non plus deviner qu'Aphrodite le prendrait mal et choisirait de glisser un peu de piquant dans la vie amoureuse de son fils bien peu aimable envers elle. Et qu'en contrepartie de ce qu'elle m'offrait, elle me ferait quasiment tout oublier de Sonny.

ARRIVÉE À LA COLONIE ▼ Une fois le chapitre « relation avec Sonny » effacé de ma mémoire, j'ai repris ma petite vie insignifiante à New-York. Mais si j'avais quasiment tout oublié de Sonny et de ce qu'il représentait pour moi, le reste restait relativement clair. Je savais que j'avais travaillé pour un demi-dieu, que j'avais eu un patron sympathique avec qui ça s'était finalement mal passé et que les monstres et les sangs-mêlés existaient bien. Ce que je n'avais pas prévu en revanche, c'était que je sois potentiellement l'un d'eux et qu'un monstre finisse par me choisir pour cible. J'étais certes l'enfant d'un dieu plus que mineur mais il sembla qu'avec le temps, mon odeur de demi-dieu devienne de plus en plus forte. La panique m'a conduit tout droit jusqu'à ce bar à demi-dieux où j'avais travaillé si longtemps et je suis tombé en cours de route sur deux sangs-mêlés égarés. La suite… La panique… Je ne sais pas. Je sais qu'ils se sont occupé du monstre mais je serai incapable de dire comment. Ce sont eux qui m'ont finalement conduit à la Colonie où Éros m'a rapidement revendiqué comme l'un de ses enfants (quelle classe.). La suite… J'ai découvert la vie de demi-dieu, à moitié perdu entre les souvenirs du bar, bien trop flous pour que ce soit normal, et le présent, excitant, merveilleux. J'avais jalousé ce patron dont je n'arrivais même plus à mettre un nom sur son visage (après des années à travailler pour lui, quand même?) mais sans raison ? LA vie était étrange quand même.


(c) khάη

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joy Winstringham
...

avatar




DC : Drake Harvey
Avatar : Tracy Spiridakos
Messages : 259
Powers : Ω Créer une bagarre en forçant les personnes qu'elle le souhaite à s'énerver.
Ω Capacité à stocker son énergie, et ainsi peut rester éveillée durant 48h environ, tout en gardant sa force
Ω Capacité de manipuler tout type d'armes, bien qu'elle soit plus à l'aise avec les armes de corps à corps. Elle possède notamment un glaive magique, qui, en frappant le sol, permet de créer un mur de force durant quelques secondes.
Drachmes : 345
Age : 19





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:11

Bienvenue sur le forum ! Bon courage pour ta fichounette :hug2:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nathaniel Reeves
...

avatar

Fils de Juventas


DC : Agatha
Avatar : Bob Morley
Messages : 732
Age : 27 ans
Powers : J'ai un pouvoir médiateur, c'est à dire que je peux calmer les gens. On peut dire que c'est utilise, surtout dans ma cohorte où il éclate souvent des bagarres. Pour cela il me suffit de penser fortement aux personnes concernées, et la magie opère. Je peux également soigner les maux les moins graves. Ainsi il m'arrive d'aider à l'infirmerie lorsque j'en ai le temps. On vient donc souvent vers moi lorsqu'une querelle à lieu, que ce soit pour régler la situation, ou pour soigner les blessés.
Drachmes : 942





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:13

Bienvenue par ici :mouton:

Je connaissais pas Damien mais il est canon :inlove: :inlove:
En tout cas j'ai hâte d'en savoir plus sur lui, il m'a l'air super intéressant :pedro:
Si jamais tu as des questions, hésites surtout pas à nous mpotter :hihi:

_________________
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes —
NATH

Les superbes cadeau de ma Lyana  :kiss: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:18

Merci beaucoup ! :waou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elissia Elkiryam
...

avatar




DC : Annabeth Chase & Lyana Shacksfil
Avatar : Adélaide Kane
Messages : 120
Drachmes : 130





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Dim 4 Sep - 20:30

Bienvenue parmi nous mon cher :waou: (ici Annabeth et Lyana sous sa troisième forme pas encore validée, mais je me permet de te souhaiter la bienvenue quand même parce que tu le mérites :chou: )

Moi non plus je ne connaissais pas Damien, mais j'adore le choix de vava ! Il est trop bien :inlove:
Bon courage pour la suite de ta fiche (le personnage m'a l'air super prometteur), j'ai bien hâte d'en lire plus :ui:

Et comme l'a dit Nath, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite surtout pas ! :fous:

_________________
No, i won’t give up, no I won’t give in
Till I reach the end and then I’ll start again Though I’m on the lead I wanna try everything I wanna try even though I could fail Look how far you’ve come Don’t need to run so fast Sometimes we come last but we did our best
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Lun 5 Sep - 7:38

Merci beaucouup ! :loove: :waou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lukas A. Hunter
...

avatar




DC : Percy Jackson
Avatar : Brett Dalton
Messages : 41
Drachmes : 47





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Lun 5 Sep - 12:55

Bienvenue sur DC et bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 312
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 508





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Mar 6 Sep - 16:16

oulala, un sexy inconnu au bataillon, ce sont les plus beaux ! :hihi:
Bienvenue ici, joli Tyrell (oui, ma fan intérieure de GoT est en train de danser, parce que Tyrell)
Fils d'Eros ? Tu m'étonnes que tu es beau ! :hihi:
Bref, j'arrête de te draguer, au plaisir de te croiser dans un rp, beau gosse ! :chou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Mar 6 Sep - 17:52

Mercii ! :chou: :waou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nico Di Angelo
...

avatar




Avatar : Casey Jackson
Messages : 26
Powers : ♦ Nécromancie
♦ Téléportation par les Ombres
♦ Géokinésie
Drachmes : 34
Age : 23





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Mer 7 Sep - 10:26

Mais dis moi très cher ... ne nous connaîtrions nous pas un peu ? XD

Bienvenue à toi Tao, c'est cool de voir ta tête par ici tu sais ? :inlove:
En tout cas au niveau du personnage je ne m'en fais pas, tu fais toujours des personnages cool ! Vraiment hâte de pouvoir rp avec toi ici et bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aidan Tyrell
...

avatar




Avatar : Damien Molony.
Messages : 23
Drachmes : 29





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Mer 7 Sep - 20:38

Démasquée. /pan Arrow
Mercii ! :hihi: :waou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nathaniel Reeves
...

avatar

Fils de Juventas


DC : Agatha
Avatar : Bob Morley
Messages : 732
Age : 27 ans
Powers : J'ai un pouvoir médiateur, c'est à dire que je peux calmer les gens. On peut dire que c'est utilise, surtout dans ma cohorte où il éclate souvent des bagarres. Pour cela il me suffit de penser fortement aux personnes concernées, et la magie opère. Je peux également soigner les maux les moins graves. Ainsi il m'arrive d'aider à l'infirmerie lorsque j'en ai le temps. On vient donc souvent vers moi lorsqu'une querelle à lieu, que ce soit pour régler la situation, ou pour soigner les blessés.
Drachmes : 942





MessageSujet: Re: aidan ♦ we didn't start the fire.   Jeu 8 Sep - 20:26




Bienvenue !

Yeaaaaaaah
Tu es désormais un véritable et fier membre de DIVINE CHAOS Maintenant que tu es validé(e), tu vas pouvoir te lancer dans le bain ! Tu vas pouvoir faire ta fiche de liens ainsi que ta fiche de rp. Tu peux également faire ta fiche d'aptitude ici. N'oublie pas de voter régulièrement sur les Top-Sites pour faire connaître le forum (en plus tu gagnes des points ).
Et n'hésite pas à venir partiticper au capture l’étendard et ainsi faire gagner des points à ton groupe

Bon jeu



_________________
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes —
NATH

Les superbes cadeau de ma Lyana  :kiss: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

aidan ♦ we didn't start the fire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Park In Su x I never meant to start a fire.
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIVINE CHAOS :: vous vous et vous... :: Identité :: Welcome to our world-