AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A little party never killed nobody Ψ Chéraar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Lun 12 Sep - 16:17

A little party never killed nobody

       

Chérie était, ce qu'on pourrait facilement appeler, une raciste des romains et autres grecs. Ne parlons même pas des créatures, elle en avait carrément peur, une sorte de phobie incontrôlable et, surtout, infondée. Et pourtant, si la brune était ici aujourd'hui, dans un des quartiers les plus pauvres et pourris du Queens, c'était en attendant une petite grecque. Étrange, pas vrai ? Mais cette grecque là, elle était différente. Totalement. Mignonne, toute blonde, amusante, drôle et profondément fragile. A chaque fois que Chérie voyait cette petite blonde, elle avait envie de lui pincer les joues et lui faire plein de bisous. De la mettre sous une grosse couverture et grogner sur tous ceux qui l'approcheraient d'un peu trop près.
Chérie était dans un bar, déjà depuis presque une heure, occupée de jouer avec un verre vide. Son bonnet noir lui couvrait les oreilles alors que son short en jeans délabré dévoilait ses cuisses. Elle s'en fichait des gens bizarres, malgré le quartier chaud, après tout, les hommes, elle les allumait. Et pas sexuellement. Plus dans le style, 'tes cheveux prennent feu coco, tu devrais faire quelque chose au lieu d'essayer de glisser ta main dans ma culotte'.

Chérie et Lahaar s'étaient données rendez-vous ici, dans ce bar, la veille. Après tout, pour les deux jeunes femmes, au plus le bar était pourri, au mieux c'est. Elles pouvaient foutre la merde le plus possible, les gens d'ici avaient l'habitude des bagarres et autres spectacles drôles.  
L'égyptienne était cependant plus tôt, dans le but de fuir le plus rapidement possible le Nome 21, ses tensions et ses occupants. Voir Lahaar était une façon de décompresser : la blonde, malgré sa grecque-attitude, la comprenait de la plus pure des façon, et sans un seul mot. C'était presque naturel pour les deux.

Et donc, depuis, une heure, Chérie buvait. De l'alcool, pour oublier surement... Alors, bien entendu, vu le gramme distillé dans son sang, l'égyptienne n'était plus vraiment elle-même. Certes, elle était encore consciente de ses gestes, de ce qu'elle faisait, et elle était loin du coma, mais ça ne l'empêchait pas de ne plus agir exactement comme la chiante et distante Chérie pourrait le faire.
Du coin de l'oeil, la magicienne capta une longue chevelure blonde sur un corps fin et féminin : Lahaar, pensa-t-elle directement. La brune se leva et sautilla vers son amie, avant de passer un bras autour de sa taille, avec un petit sourire amusé. Elle n'avait toujours pas vu son visage, mais peu importe, elle était juste contente de la voir.
« Hey Lahaar ! Tu es magnifiquement merveilleuse aujourd'hui, tu le sais ça ? Beaux vêtements, beaux cheveux, belles fesses. Que demander de plus ? Les dieux ne feraient pas mieux... Enfin, tu vois ce que je veux dire. Les miens, de dieux. Aller, tu es tellement belle et gentille et je t'aime tellement que je t'offre le premier verre... Juste le premier, parce que tu es un puits sans fond, et que je n'ai pas assez d'argent, mais au moins un verre... Même tes yeux sont beaux, montre les moi ! »

Avec un petit sourire, elle regarda enfin le visage de Lahaar. Qui n'était pas du tout Lahaar, mais une autre blonde totalement inconnue qui la regardait comme si elle était totalement folle. Chérie devint violemment livide, chuchota des excuses en égyptiens avant de sortir du bar, préférant attendre son amie -la véritable, cette fois- dehors, tout en jouant avec son briquet, les joues rouges de honte et le nez rouge d'alcool.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
...

avatar




DC : Grimes et Kané
Avatar : Rachel Yampolsky
Messages : 242
Powers : les mains maudites, les mains de son père. il suffit d'un contact et elle te plonge dans le sommeil. + pas l'temps de rêver. quand il faut dormir, c'est les rêves des autres qu'elle voit, étrangère perdue dans des songes qui ne sont pas les siens.
Drachmes : 359





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Jeu 15 Sep - 17:31

Ses cheveux flottaient dans le vent tandis qu’elle se faufilait dans la masse grouillante qui envahissait en permanence les rues de New York City. Se penchant de temps à autre pour éviter de percuter un touriste paumé ou une bloggeuse reloue, elle glissait comme sur de l’air, ses yeux cachés par de grandes lunettes de soleil, son sourire habituel au coin des lèvres. Son pied s’appuya sur le sol et donna une impulsion qui la propulsa vers l'avant, faisant s’écarter les gens autour d’elle dans des tonnerres d’insultes.

« Désolééééée, je suis en retard à un rendez-vous, j’peux pas vous répondre ! » Cria-t-elle par-dessus son épaule après une remarque particulièrement désobligeante de la part d’une vieille dame, sûrement jalouse de voir une aussi jolie jeune fille filer comme une étoile parmi les passants.

Lahaar tourna brusquement à gauche, dans une petite ruelle, et continua de rouler jusqu’à arriver dans un coin qui aurait fait regretter à n’importe les grands boulevards d’avant. Le Bronx, ça fait soit pitié, soit froid dans le deux, soit les deux à la fois, mais la blondinette s’en fichait. Elle, c’était tout ce qu’elle aimait, là où tout prenait son sens, là où elle pouvait être libre de faire ce qu’elle voulait. Tout en adressant quelques signes de main aux rares personnes qu’elle croisait, elle consulta son portable et soupira en voyant que le temps passait beaucoup plus vite que prévu : elle avait à présent une demi-heure de retard. Heureusement pour elle, le bar où elle devait retrouver son amie Chérie, qui était accessoirement une magicienne avec une sacrée classe, ne se trouvait plus très loin. Elle retira ses lunettes juste au moment où le bar en question entrait dans son champ de vision ; stoppant alors son skate, elle se dirigea d’un pas sautillant vers la silhouette de son amie qu’elle aurait reconnue entre mille, celle-ci jouant avec son briquet comme si c’était le nouvel Iphone.

« Ben alors, t’es déjà dehors ? La teuf vient à peine de commencer ! » S’exclama-t-elle, un sourire moqueur aux lèvres, avant d’ébouriffer les cheveux de l’égyptienne. Puis, remarquant bien que Chérie n’était pas totalement dans son état normal, elle rajouta : « Mais je rêve ! T’as commencé sans moi ? Je sais que j’suis en retard mais quand même, t’aurais pu faire un effort ! » Elle fit mine de bouder pour environ trois secondes avant d’accrocher son skate à son sac à dos, histoire d’avoir les mains libres pour le restant de la soirée. Elle dégagea ensuite quelques mèches blondes de son visage et réajusta sa tenue, celle-ci se composant d’un vieux teeshirt de club de surf au slogan nul et d’un jean en piteux état, puis fit le signe de la victoire en entraînant Chérie à l’intérieur. « Maintenant que je suis là, il va falloir que je rattrape mon retard ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Sam 24 Sep - 14:13

A little party never killed nobody

       

Au moment même où Chérie remarqua les bruits des roues sur les pavés irréguliers d'une rue proche, une rue typique des quartiers pauvres du Queen, la magicienne sut de source sûre que sa blonde favorite était là. La jeune égyptienne était fascinée par cette drôle de planche de bois sur laquelle Lahaar roulait, un étrange mélange entre une trottinette et des rollers, le tout sous un morceau de bois qui avait l'air vachement fragile. Sans rien oser dire, Chérie était impressionnée par l'aisance avec laquelle la grecque maniait son drôle d'instrument à roulettes. Elle était si gracieuse, si belle...
L'égyptienne secoua la tête alors que Lahaar sautilla vers elle, comme le mignon petit lutin qu'elle devait secrètement être. La blonde la sermonna avec une certaine tendresse, lui disait que la fête venait à peine de commencer.

Un sourire moqueur et des cheveux en désordres plus tard, Lahaar se remit à l'engueuler sur le fait que Chérie n'était pas totalement sobre. La magicienne fronça le nez, prête à râler, mais la mine de la blonde, boudeuse elle aussi, la prit par surprise. Adorable. Chérie avait envie de tortiller ses joues et lui demander de faire le beau.
Décidément, l'alcool la changeait un peu trop. Heureusement que Lahaar était la seule témoin...

La magicienne se laissa tirer à l'intérieur en mettant bien son joli briquet en sécurité. Chérie eut alors un grand sourire, respirant la joie et les licornes. Lahaar avait étrangement cet effet là sur elle.
L'égyptienne s'accrocha à son amie, une main allant chercher celle de la blonde pour la serrer ; les gens pouvaient bien les prendre pour deux filles en couples, Chérie s'en fichait royalement.
« Viens, je t'offre ton premier verre, gueule d'ange ! Tu vas le rattraper ton retard, Blondie. »

Chérie évita soigneusement l'autre blonde de la soirée et s'installa encore une fois à son cher et tendre bar, commandant encore deux bières. C'était le moins cher, après tout, et elle était tout sauf riche !
Une fois les pintes devant les deux jeunes filles, Chérie passa ses bras autour du cou de la grecque, pour la tirer dans une sorte de câlin maladroitement alcoolisé.
« A nous, ma petite Lahaar ! Alors, niveau garçons, ici ? Tes yeux de lynx ont repéré de jolies fesses auxquelles mettre le feu ce soir ? »

Chérie éclata d'un rire clair avant d'envoyer un clin d'oeil presque vicieux à son amie.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
...

avatar




DC : Grimes et Kané
Avatar : Rachel Yampolsky
Messages : 242
Powers : les mains maudites, les mains de son père. il suffit d'un contact et elle te plonge dans le sommeil. + pas l'temps de rêver. quand il faut dormir, c'est les rêves des autres qu'elle voit, étrangère perdue dans des songes qui ne sont pas les siens.
Drachmes : 359





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Jeu 29 Sep - 19:45

Chérie serra sa main et alla s’installer au bar comme si elle ne l’avait jamais totalement quitté, commandant immédiatement deux bières qui ne tardèrent pas à arriver. La magicienne passa alors ses bras au cou de Lahaar, parlant de fesses en lui faisant des clins d’œil lui d’être discret. La blondinette éclata de rire en voyant son amie dans un état pareil – combien de pintes avait-elle dû boire pour arriver dans cet état, sans l’aide de personne qui plus est ?

« Beurk ! » S’exclama-t-elle avec une grimace de dégoût à peine dissimulée. « Tu vas me faire croire qu’il existe des personnes potables, ici, à New York ? Dans ce cas, je me fais nonne ! » Et elle fit le signe de la croix avant d’avaler quelques gorgées de sa bière, un sourire narquois aux lèvres. Portant avec fierté ses origines californiennes, elle n’oubliait jamais de rappeler à qui veut bien l’entendre que la côte est, c’était carrément la loose. D’ailleurs, pas une seule de ses vestes en jean n’avait été épargnée par son élan patriotique : sur chacune d’elles elle avait brodé california republic de fils blanc et or, scintillant au soleil.

« Les fesses new yorkaises, très peu pour moi. Cette ville est une carrément prison pour mes hormones. Je suis condamnée à rester éternellement célibataire ! » Et pourtant, rien ne l’empêcha de tourner la tête en voyant un groupe de jeunes entrer dans le bar au même moment – mais elle reporta aussitôt son attention vers son amie à qui elle assena une pichenette sur le nez en riant. « Et toi alors, on peut en parler ? À ce que je sache, les magiciens ont le droit à avoir des relations amoureuses, hein ? » Et elle ajouta en sentant son haleine alcoolisée. « En plus, vu ce que t’as picolé, je suis quasiment sûre d’avoir des scoops. Alors ? T’as craqué sur un Grec, c’est ça ? » L’idée la séduite aussitôt et, tandis qu’elle continuait de siroter son verre en minaudant, elle commença à faire la liste des pensionnaires de la Colonie à haute voix. Plus pénible, tu meurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Jeu 22 Déc - 22:03

A little party never killed nobody

       

Chérie leva les yeux au ciel comme elle put, avec autant d'alcool dans le sang et son cerveau. Elle avait failli oublier que la blonde n'aimait vraiment pas New York : failli parce que Lahaar passait son temps à le crier au monde entier ! C'était presque amusant à voir, les regard outrés que les new-yorkais pures souches envoyaient à la blonde californienne dès qu'elle ouvrait la boucher pour sortir une remarque anti-Est. Encore quelque chose qui les rapprochait malgré toutes les autres différences.
Ses propos anti-fesses new-yorkaises n'empêchèrent pas le regard de Lahaar de déraper quand des jeunes entrèrent dans le bar. Chérie ricana, bien sur que non, son amie ne finirait ni nonne, ni célibataire. Elle était trop jolie, trop attachante. Et pour que la magicienne l'avoue, c'est que la grecque l'était vraiment beaucoup !
Lahaar lui retourna la question en précisant que vu tout ce qu'elle avait bu, elle pourrait avoir des scoops. Chérie grimaça... Parce que la blonde avait totalement raison. A partir d'un certain degré d'alcool dans le sang (degré assez bas), l'égyptienne racontait tout et n'importe quoi à absolument tout le monde.

Lahaar commença à citer tous les noms des autres grecs, faisant grogner Chérie. La blonde était pas mal, dans le genre chieuse de la vie... Pour la faire taire, l'égyptienne posa une main sur sa bouche durement. Elle n'avait pas écouté le moindre prénom, elle s'en fichait complètement.
« Un grec ? Je suis bien au dessus de ça, bébé. Aucun grec ne me vaut... A par peut-être toi, je ne sais pas encore. Tu es gentille, mais bon... Grecque, quoi. »

Chérie réfléchi un instant. Elle voulait vraiment que la blonde se taise, alors elle décida de parler, encore et encore, en espérant perdre complètement la grecque dans son flot de parole :  
« Pas de grecs, pas d'humains. Par contre j'ai rencontré un romain. Chiant, mais amusant à la fin. Plutôt pas mal, tu sais, beau cheveux de mouton, visage de pirate, corps de combattant... Pas mal à mater. Et puis ses fesses ! Rien que pou ses fesses je l'aurais bien pardonner d'être un simple et pitoyable romain. Tu sais comment je suis, chaton, mais lui... Je sais pas. C'était drôle de l'ennuyer. Drôle de l'attaquer, un petit peu. Il n'était pas décevant du tout ! »


(c) naehra.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
...

avatar




DC : Grimes et Kané
Avatar : Rachel Yampolsky
Messages : 242
Powers : les mains maudites, les mains de son père. il suffit d'un contact et elle te plonge dans le sommeil. + pas l'temps de rêver. quand il faut dormir, c'est les rêves des autres qu'elle voit, étrangère perdue dans des songes qui ne sont pas les siens.
Drachmes : 359





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Sam 7 Jan - 13:23

Lahaar en était arrivée au bungalow d’Héphaïstos quand Chérie plaqua une main sur sa bouche pour la faire taire. La blondinette poussa un grognement étouffé, n’appréciant pas vraiment de se faire couper ainsi, même par une Chérie visiblement un peu trop soûle. D’ailleurs, celle-ci la mentionna ainsi que ses origines grecques, comme si c’était la pire maladie qu’on puisse avoir au monde… La blondinette leva les yeux au ciel, à deux doigts de préciser que certes, elle avait comme paternel un dieu grec mais qu’à part lui avoir refilé des pouvoirs pourris (endormir les gens ? sérieusement ?) ils n’avaient pas grand-chose en commun. Et bien entendu, que ses seules origines étaient celles de l’océan pacifique, bordant sa Californie adorée.

Mais bien entendu, elle ne dit rien, car l’égyptienne se mit à débiter une quantité de mots absolument hallucinante. Elle parla d’un romain et de ses fesses, surtout de ses fesses en fait. Lahaar haussa un sourcil, finissant son premier verre de la soirée. Un romain ? Chérie ? Qu’était-il arrivé à son amie qui avait juré sur le Styx de détester avec chaque parcelle de son corps toute descendance divine ? Alors pourquoi elle t’apprécie, hein ? Lui souffla une voix dans sa tête. Lahaar était un peu à part, l’exception à la règle. Sérieusement, qui ne pouvait pas aimer une fille comme elle ?

« T’es complètement perchée toi. Je t’aurais bien écoutée s’il s’agissait d’un grec parce qu’il faut avouer qu’avec moi à la Colonie, tout le monde gagne en charisme, mais un romain… Ces sangs mêlés sont teeeeellement ennuyeux ! » Fit-elle en faisant la moue tandis que le barman lui resservait un verre. Petite carrure, certes, mais jamais elle ne s’était empêchée de boire ce qu’elle voulait – quitte à finir la soirée dans les toilettes, en tête à tête avec son vomi. « Ils sont genre, tellement plus stricts que nous. Gnagnagna, cohorte, ordre, discipline… Trop pas fun. Je veux bien croire pour ses fesses – mais clairement, y’a rien d’autre après. Les romains, ça craint un max’. » Elle grimaça comme une gamine de cinq ans avant d’entamer son second verre.

« Mais bon… Rien que pour tester la marchandise, je veux bien avoir son nom. Histoire de, tu sais… » Fit-elle en haussant les sourcils avant de pouffer de rire. Bien sûr que les romains étaient chiants à mourir – mais ils étaient aussi tellement drôles à embêter, eux qui semblaient tellement coincés aux yeux de la petite blonde. Alors si elle pouvait non seulement les tourmenter mais aussi profiter d’une vue plus que respectable… Pourquoi s’en priver ? Il fallait juste que Chérie continue à parler mais avec le taux d’alcool circulant dans son sang, la suite viendrait très prochainement.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Dim 8 Jan - 0:20

A little party never killed nobody

       

Chérie haussa un sourcil quand la jolie blonde lui expliqua que les romains étaient chiants. Non, sérieusement ? Elle n'était absolument pas au courant. Mais après tout, pour l'égyptienne, absolument tout le monde était chiant, ennuyant, fade et insipide... Sauf Lahaar. Et les fesses. Ouai, bourrée elle l'avouait beaucoup plus facilement, mais en tout cas, la petite Chérie passait tout son temps à mater les culs des gens ; des culs féminins, masculins, les deux en même temps ou aucun des deux.
Elle n'était pas exactement d'accord quand la jolie blonde fièrement californienne rétorqua qu'avec elle, toute la colonie gagnait en charisme. Bébé, la Colonie doit bien plus que gagner en charisme pour arriver juste à la cheville des égyptiens. Parce que oui, les magiciens étaient pour Chérie les meilleurs de tous, les plus beaux. Et elle en avait la preuve sous les yeux tous les jours : Lyana qui, même si elle ne l'appréciait pas trop, avait de magnifiques fesses ; Agatha, son bébé, était surement la plus belle égyptienne aux yeux bleus ; ou encore Grimes, qui était pas mal avec son air de chiot grognant et de haters. Tout ce beau monde était vraiment pas mal... Lahaar était belle, attention, elle ne pensait absolument pas le contraire, mais rien à faire, les égyptiens restaient, restent et resteraient les meilleurs morceaux de viande à mater en toutes circonstances.

Chérie était parfaitement au courant que les romains étaient nuls : elle était la première au courant et à le crier haut et fort, même au milieu du camp Jupiter, la petite était une courageuse ! Lahaar lui demanda alors le nom de ce petit romain, pour mieux pouvoir mater. La magicienne hésita une toute petite seconde, avant de commander un autre verre -son dixième peut-être ? Ou son quinzième ? Elle ne s'en rappelait plus, et au diable ! Elle passa un bras autour de la taille de Lahaar avec un énorme sourire : « J'te jure, rien que pour ses fesses... C'est Nath-au-joli-nom. Nathaniel je crois ? Un truc hyper angélique, une merde du genre. Mais sérieusement, qui a droit a un aussi beau prénom alors qu'il est romain ? je suis une égyptienne, une magicienne, la meilleure parmi les meilleurs, et je me retrouve avec un prénom composé de merde. »

Elle porta presque vivement son verre à ses lèvres pour le boire cul-sec. Tout tanguait autour de la magicienne, mais en même temps, elle était juste bien, juste détendue. Chérie profita de son état pour glisser une main sur le bas du dos de son amie blonde. L'alcool était, après tout, la plus vieille des excuses :
« Mais toi tu es une grecque et tu n'es pourtant pas mal, alors tu ne peux rien dire bébé ! Déjà que je prends de mon temps pour sortir avec une grecque... Par Rê, qu'est-ce que je deviens ?! »

Chérie adopta l'air le plus dramatique qu'elle possédait en réserve -elle était complètement torchée, ce qui ajoutait du ridicule à la scène.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
...

avatar




DC : Grimes et Kané
Avatar : Rachel Yampolsky
Messages : 242
Powers : les mains maudites, les mains de son père. il suffit d'un contact et elle te plonge dans le sommeil. + pas l'temps de rêver. quand il faut dormir, c'est les rêves des autres qu'elle voit, étrangère perdue dans des songes qui ne sont pas les siens.
Drachmes : 359





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Dim 8 Jan - 21:33


Chérie commanda un énième verre – le combientième ? Personne ne saurait y répondre. Pendant un instant, la voix de la raison glissa à Lahaar qu’il n’était pas judicieux de laisser son amie boire autant, mais le contact de sa main sur sa taille eut l’effet d’un bâillon sur son petit double responsable. Elle serait mature à un autre moment – mais pas ce soir-là. Nathaniel lui donna-t-elle comme nom. La grecque prit soin de le noter dans un coin de son esprit pour être capable de le ressortir la prochaine fois qu’elle verrait ces coincés du cul de romains. Il n’échapperait pas à son terrible jugement ! Mais s’il avait attiré l’attention de Chérie, cela signifiait bien qu’il valait le coup, ne serait-ce qu’un peu. Au moins un peu, hein ?

« Pauvre, pauvre, pauvre Chérie et son terrrrrrible prénom composé. C’est vrai que c’est teeeeeellement affreux. » La taquina-t-elle en lui tapotant les joues tout en éclatant de rire. Il fallait avouer qu’elle aussi avait pas mal trimé avec Lahaar – traînée de boue volcanique ? on avait connu plus glamour.

Chérie avala le contenu de son verre cul sec et en profita pour glisser sa main… « Ohoh, calmos l’alcoolique ! » S’exclama la blondinette en l’attrapant et en la reposant là où sa place était : loin de ses fesses. Son air dramatique complètement exagéré confirma les faits : la brune était à des kilomètres d’ici – ce qui expliquait son comportement complètement ridicule… et à mourir de rire pour Lahaar qui ne s’était jamais comportée de façon responsable pour savoir quel comportement adopter dans cette situation.

« Voyons… Tu sais très bien pourquoi tu sors avec moi, même si je suis une grecque… » Fit-elle en mimant des guillemets avec ses doigts. Le barman déposa un autre verre sur le comptoir, verre qu’elle saisit d’une main et se mit à boire tout en reprenant la parole. « Je te suis in-dis-pen-sa-ble. Et ouais c’est comme ça, je sais… Mais regarde-moi. Je suis sûre qu’ils n’en font pas des comme moi en Egypte, dans ton môme, gnome, euh… Nome là. Et puis ici, à New York ? Im-po-ssi-ble. T’as de la chance de m’avoir, Chérie. Une putain de chance. » Finit-elle en murmurant, agitant son verre comme pour appuyer ses paroles. L’effet de l’alcool commençait à se ressentir dans son corps : non seulement elle sentait une agréable chaleur l’envahir mais autour d’elle, tout devenait beaucoup intriguant, plus intéressant. Et si elle n’avait pas été assise sur ce tabouret à discuter passionnément avec la belle égyptienne,  elle se serait probablement levée pour faire on-ne-sait-quelle action débile, comme monter sur une table et commencer à danser jusqu’à tomber comme cela avait pu lui arriver lors d’une soirée bien arrosée lors de sa scolarité à San Francisco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Dim 26 Mar - 14:04

A little party never killed nobody

       

Chérie était loin, bien trop loin, perdue dans le joyeux pays de l'alcool. Elle n'avait pas vraiment l'habitude d'être autant alcoolisée, mais quand cela lui arrivait, elle était d'office avec Lahaar -ou Agatha, lui chuchota son cerveau qui baignait dans la vodka pure. Elle écouta à peine la jeune grecque quand elle lui reprocha de se plaindre de son prénom composé, et elle écouta encore moins quand Lahaar la traita d'alcoolique avant de bouger sa main.
Chérie ne savait même plus qu'elle avait tenté de mettre sa main sur les fesses de son amie grecque, dans tous les cas, sa main se retrouvait maintenant autour d'un nouveau verre. Le monde tournait autour d'elle comme si elle avait fait trop de tours de manège, mais cela amusait beaucoup la petite magicienne chiante.

Cependant, l'égyptienne finit par écouter sa blonde favorite quand elle lui expliqua à quel point elle était indispensable et unique au monde. Chérie ricana avant de tousser en avalant l'alcool trop fort de travers. Elle secoua la tête une fois l'alcool dans le fond de son gossier, et non pas en train de la tuer par asphyxie : « Bien sur que tu es indispensable, Lahaar » commença-t-elle, complètement imbibée malgré son air très sérieux. « Et bien sur qu'on n'en fait pas des Lahaar comme toi en Egypte, et encore moins à New-York. » elle réfléchis, très sérieuse et surtout très saoule. « Il n'y a pas beaucoup de blonde en Egypte. Et tu n'es pas bronzée comme nous... En plus tu t'habilles n'importe comment, pas comme une égyptienne. » Chérie lâcha un rire idiot avant de boire une nouvelle gorgée qui brula sa gorge irritée. « Puis t'es la meilleure de New York. Plus belles fesses, plus belles jambes. Même si tu es grecque, tu es jolie... Ton nom est moche, mais toi tu es jolie. »

Chérie termina son nouveau verre et grogna légèrement. Là, sa tete tournait un peu trop. Sa peau, d'habitude halée par les années de soleil, blanchit d'un seul coup. Peut-être que cette fois-ci elle avait un peu trop abusé de son meilleur ami, l'alcool.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
...

avatar




DC : Grimes et Kané
Avatar : Rachel Yampolsky
Messages : 242
Powers : les mains maudites, les mains de son père. il suffit d'un contact et elle te plonge dans le sommeil. + pas l'temps de rêver. quand il faut dormir, c'est les rêves des autres qu'elle voit, étrangère perdue dans des songes qui ne sont pas les siens.
Drachmes : 359





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Sam 27 Mai - 13:39

Peut-être que si Lahaar avait été un tantinet plus responsable elle aurait remarqué que la situation était à deux doigts de tourner au cauchemar. Si elle n’avait pas passé la totalité de ses soirées bourrée à danser n’importe où et n’importe comment, elle aurait peut-être réussi à apprendre à détecter l’instant où la situation dégénérait. Mais Lahaar n’était pas sérieuse, loin de là, son cœur ne vivait que pour la fête et l’amusement alors au diable les responsabilités et tous ces trucs d’adultes tellement ennuyeux. Peut-être qu’une voix lui avait soufflé de faire attention alors que Chérie toussait, ayant avalé son nouveau verre de travers, mais la blondinette n’écoutait jamais sa voix intérieure. Elle se contenta d’éclater de rire en voyant la tête de Chérie, un air faussement sérieux troublé par l’alcool, après que celle-ci ait enfin réussi à avaler le liquide.

« Mes dieux Chérie… » Elle ouvrit la bouche, l’air stupéfaite, cherchant ses mots à l’instant même où ils venaient de s’envoler. Elle resta comme ça, quelques secondes, parfaitement immobile avec cette expression stupide, avant de se rappeler brusquement. « Est-ce que ce serait un compliment ?! Tu viens de me faire un compliment, je rêve pas ? Wah… » Elle s’étala sur le comptoir, ses doigts allant chercher un nouveau verre, ses yeux bleus électriques légèrement flous ne parvenant pas à se détacher du visage de son amie. Amie, amie… Seulement son amie ?

« Tu peux me l’avouer tu sais. Genre… Tu craques pour moi et mon légendaire sens du style. Il suffit que tu le dises, tout sera plus facile après. » Sa main parvient à saisir le verre qu’elle porta à ses lèvres, les yeux fermés comme pour mieux profiter du goût brûlant de l’alcool. Brûlant comme Chérie. Lahaar n’était pas aussi soûle qu’elle mais elle sentait qu’elle perdait petit à petit le contrôle sur ses gestes et paroles. La limite entre ce qu’elle pensait et disait devenait de plus en plus floue. Peut-être que si elle n’avait pas été aussi concentrée sur l’alcool qu’elle ingurgitait et le discours bourré que lui tenait Chérie elle aurait compris qu’elles avaient dépassé les limites.

« Bronzée, bronzée… Tu peux dire ce que tu veux Chérie, là tout de suite quand je te regarde, tu parais aussi pâle qu’un américain. C’est bizarre d’ailleurs… » Elle fronça les sourcils, cherchant du mieux qu’elle pouvait à déterminer ce qui était bizarre. Mais tout ce à quoi elle pouvait penser, c’était les paroles que Chérie venait de lui tenir, continuant de résonner dans sa tête comme un écho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T-S Chérie Kâsir
...

avatar




DC : Antonio l'italien sexy
Avatar : Giza Lagarce !
Messages : 323
Powers : contrôle du feu.
+ panoplie habituelle des magiciens - baguette magique - personnel (briquet).
Drachmes : 534





MessageSujet: Re: A little party never killed nobody Ψ Chéraar   Lun 16 Oct - 10:19

A little party never killed nobody

       

Chérie ne se sentait franchement pas bien. Elle aurait du s'en douter, elle connaissait que trop bien les ravages de l'alcool sur un corps aussi frêle que le sien. L'égyptienne n'écoutait même pas ce que sa chère blonde lui expliquait, même si derrière sa nausée elle sentait bien à la voix de Lahaar qu'elle avait dit quelque chose qu'elle allait regretter le lendemain, une fois sobre. Mais pour l'instant, elle n'était franchement pas sobre. L'alcool était un traitre, on lui avait très souvent dit et répété, mais elle avait toujours ricané et commandé un autre verre. Peut-être qu'aujourd'hui, juste aujourd'hui, elle n'aurait pas du franchir la barrière du verre de trop.
La magicienne leva difficilement la tête vers son amie blonde et lui envoya un regard flou presque désespéré; avant de tenter une manoeuvre. En appuyant ses deux mains sur le comptoir, Chérie essaya de se redresser, mais avec les nausées et le monde qui tournait autour d'elle, rien n'était facile. Elle abandonna rapidement ; elle n'y arriverait pas seule.

La brune se jeta alors presque dans les bras de Lahaar, agrippant d'une main son épaule, de l'autre sa hanche. C'était risqué, mais sans élan, elle n'aurait pas réussis à quitter sa chaise. Chérie était étalée sur la blonde, le visage collée à sa gorge brulante. Oui, Lahaar était définitivement la plus jolie des grecques, surtout de ce point de vu hyper rapproché de sa peau. Pas très présente mentalement, Chérie lâcha un petit gloussement primitif avant de poser ses lèvres sur le cou de la blonde pour chuchoter :
« Bien sur que tu es la plus belle... » un autre gloussement de poule. « Et je suis bronzée...  Mais je suis aussi malade. Tu m'aides ? Go toilettes Lahaar.. Tu me tiendras les cheveux pendant que je vomis. »

Elle avait tout baragouiné, sans bouger sa tête. Elle était plutôt confortable, en fait. Et elle sentait bon, la petite blonde... Un mélange d'alcool et de transpiration, mais elle sentait juste tellement Lahaar, que la magicienne n'arrivait pas à être dégoutée. « En vrai tu sens bon. Tu es... Lahaar n°5 ? » elle esquissa un petit sourire, particulièrement fière de son jeu de mot malgré son état. « Portes moi, Lahaar n°5. J'ai besoin de toi... Terriblement besoin de toi. » Chérie avait chuchoté ses derniers mots en fermant les yeux. L'alcool la rendait triste, honnête et surtout incroyablement somnolente. Si elles ne bougeaient pas bientôt, la pauvre brune allait s'endormir dans les bras de son amie qui devrait la supporter de tout son poids.

(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

A little party never killed nobody Ψ Chéraar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)
» Haitian official says 2 journalists killed in mob attack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIVINE CHAOS :: South New-York :: Queens-