AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « Let’s get drunk ! » ♦ ft. Drake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vassili N. Alekseïev
...

avatar




DC : ♠ Carter Kane, le Pharaon le plus classe.
Avatar : ♠ Matthew Daddario.
Messages : 365
Powers : ♠️ Terrakinésie – Mimétisme Ténèbres – Régénération par les Ombres.
+ Faux en fer stygien – Arc, carquois avec des flèches, le tout en or impérial.
Drachmes : 495
Localisation : ♠ Au Camp Jupiter.





MessageSujet: « Let’s get drunk ! » ♦ ft. Drake.   Sam 27 Mai - 16:11

allez, viens boire un petit coup…


Cela fait déjà plusieurs mois que je suis revenu des Enfers, échappant à l’emprise de mon cher paternel divin. Au début, j’ai plutôt choisi de me faire tout petit, de rester en marge. Je ne voulais pas qu’on me remarque. Je ne voulais pas qu’on me pose des questions sur ce que je suis. Sur qui je suis. Alors, je me débrouillais pour n’avoir à faire à personne, ou en tout cas, à un minimum de monde. Certes, au Camp Jupiter, ce n’était pas facile mais j’y arrivais. Après tout, me fondre dans les ombres, c’est ma spécialité. Ça au moins, on ne peut pas me reprocher de ne pas être discret. Puis, j’ai décidé de m’ouvrir un peu et d’aller vers les autres. Je me suis rendu compte que je n’ai rien à perdre à tenter le coup. Au pire, il me suffirait de redisparaître comme je sais si bien le faire. Et puis, même si ça peut être un peu compliqué à admettre, ils sont ma nouvelle famille. Les autres ne sont plus là. Ils ont certainement fait leur vie après ma disparition. Peut-être même qu’ils sont allés jusqu’à former une famille et qu’ils ont réussi à vivre heureux, avant de s’éteindre paisiblement. A vrai dire, c’est tout le mal que je leur souhaite. Parce qu’après tout cela, il y a les Enfers. Et de là où je me trouvais, les Enfers, c’est un loin d’être un long fleuve tranquille.

Enfin bref… Cette petite entreprise m’a permis de rencontrer des gens. Et finalement, ça s’est plutôt bien passé. Je ne sais pas si on peut que je me suis fait des amis. Des vrais, je veux dire. C’est peut-être encore un peu trop tôt pour oser aller jusque-là. Mais je suis plutôt satisfait de constater que mon ascendance avec Pluton ne les empêche pas de m’apprécier. Du moins, c’est l’impression qu’ils me donnent. Peut-être qu’intérieurement, ils pensent autre chose mais je n’ai aucune envie de le savoir. Quoi qu’il en soit, je devrais être content. Oui, vraiment. Je devrais être content d’être accepté tel que je suis. Je devrais être content qu’ils ne me posent pas plus de questions sur mon passé, ni sur le pourquoi du comment qui fait que je sois encore en vie. Oui, je devrais. Mais je n’y parviens pas. Je suis inquiet, depuis quelques jours. Inquiet parce qu’il y a une personne que je ne vois plus. Une personne qui était avec moi lorsque j’ai refait surface. Une personne qui était capable de comprendre mes douleurs. Et moi, je comprenais les siennes. Evie, la fille de Neptune. Je ne l’ai pas vue au Camp depuis pas mal de temps et cela m’inquiète. Mais je doute qu’il y ait quelqu’un à qui je puisse réellement en parler… Parce qu’elle était comme moi, une solitaire. Alors je ne sais pas s’il y a des gens à qui son identité pourrait parler. Et ça me travaille. Au point d’occuper mes nuits… Je pourrais tenter de demander de l’aide. Hélas, c’est plus fort que moi. Je ne peux pas partager mon inquiétude…

Toutefois, je peux tenter de penser à autre chose. C’est encore la meilleure solution que j’ai. Et pour m’aider à cela, je n’ai encore rien trouvé de mieux que l’alcool. Mais tout seul ? Non, il n’y a pas vraiment d’intérêt à aller boire tout seul. Il vaut mieux être accompagné, pour cela. Par contre, il ne faut pas choisir n’importe qui. Heureusement, ce n’est pas un problème pour moi. J’ai déjà rencontré le partenaire de beuverie idéal. Avec lui, je ne me prends pas la tête. On boit, on discute – de tout, de rien… Et c’est suffisant. Je n’ai pas besoin d’en savoir plus sur lui, il n’a pas besoin d’en savoir plus sur moi. C’est une sorte de contrat implicite que nous avons passé. Cela nous permet d’éviter toutes les questions qui seraient potentiellement mal placées. Honnêtement, je n’aurais pas pu trouver mieux que lui.

Je finis donc de me préparer pour sortir, alors que je suis l’intérieur de ma caserne. Une fois que c’est fait, je prends un bout de papier et un stylo et je note quelques mots pour Drake, puisque c’est ainsi qu’il s’appelle. Pour faire simple, je lui dis de me retrouver à notre bar habituel de la Nouvelle-Rome. C’est un endroit sympa’ et nous n’avons pas de raison de changer de lieu de consommation. Je signe de mon prénom. Puis, je range le stylo et je m’en vais. Je prends d’abord la direction de sa caserne afin de faire glisser le mot à l’entrée. Enfin, je prends la direction de la Nouvelle-Rome, filant vers le bar sans regarder autour de moi. Je n’ai aucune envie de m’attarder sur cet endroit. Disons simplement… Qu’il a changé par rapport à mon époque, bien qu’il y ait certains trucs que je reconnaisse. Mais je n’ai pas envie d’en dire plus.

Je ne mets pas longtemps avant d’atteindre le fameux bar. Une fois la porte poussée, je me dirige automatiquement vers le comptoir. Je tire un tabouret sur lequel je m’assois et j’attends patiemment que le serveur vienne prendre ma commande. Et il ne tarde pas à venir dans ma direction. « Ce que vous avez de plus fort, s’il vous plaît. » Oh oui, clairement, j’en ai besoin. Il me faut au moins ça pour être certain de ne pas penser à ce qui me tracasse. Quelques minutes plus tard, le serveur revient avec ce que je lui ai demandé. Au même moment, la porte s’ouvre et lorsque je reconnais le dernier arrivant, un léger sourire s’affiche sur mon visage. « Drake ! Ici ! », dis-je en lui faisant un signe avec le bras. Là, il y a peu de chance pour qu’il me loupe…

(c) naehra.


_________________
Oh belle, on ira. On partira toi et moi. où ? je sais pas. Y a que les routes qui sont belles. Et peu importe où elles nous mènent. Oh belle, on ira, on suivra les étoiles et les chercheurs d'or... Si on en trouve, on cherchera encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Drake Harvey
...

avatar




DC : Joy
Avatar : Max Irons
Messages : 167
Powers : Possédant deux ascendants divins, il a hérité d'un pouvoir de chacun d'entre eux. Du côté de Mars, il maitrise tous types d'armes assez rapidement après les avoir eut en main ce qui en fait un combattant assez redoutable. Et pour ce qui est de Vénus, il s'agit de son toucher qui peut augmenter un désir présent ou endormi chez la personne touchée pour lui.
Drachmes : 181
Age : 20





MessageSujet: Re: « Let’s get drunk ! » ♦ ft. Drake.   Mer 7 Juin - 23:02

Let's get drunk !
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Drake soupira une nouvelle fois. Il n’aimait pas du tout le climat bizarre qui régnait au Camp Jupiter depuis un petit moment. Tout était un peu électrique, tout le monde était sur le qui-vive, c’était assez désagréable à vivre en fait. Mais il ne pouvait pas faire grand-chose contre ça. La menace qui planait au-dessus de leur tête n’était pas du tout à prendre à la légère. Cela pouvait se sentir dans l’air, quelque chose approchait et ça ne rassurait personne, tout le monde était inquiet ici et il pouvait imaginer que cela était la même chose dans les autres camps, sinon ils étaient bien sots. Et puis, la présence des Egyptiens au camp n’était pas du tout à prendre à la légère, bien au contraire. S’ils avaient été envoyés ici c’était que le danger était soit imminent, soit vraiment dangereux, ou bien un peu des deux. Mais cela n’avait pas été fait. Surtout lorsqu’on voyait à quel point la cohabitation pouvait être difficile. Autant il y en avait où cela se passaient bien, autant d’autres, ils auraient mieux fait de les garder plutôt que de les envoyer ici. Ils ne servaient à rien à part semer la zizanie un peu partout. C’était juste insupportable. Mais à ça non plus il ne pouvait pas faire grand-chose, à part essayer d’en tempérer certains à commencer par se tempérer lui-même. Il supportait cette situation de plus en plus mal. Mais c’était ainsi. Il n’y pouvait rien encore une fois.

Et puis ce n’était pas le seul problème qu’il rencontrait. En effet, sa situation houleuse avec la jeune Eleanor n’avait pas de quoi le faire sourire non plus. Il ne comprenait tout simplement pas pourquoi la jeune femme se refusait avec autant de hargne et le repoussait avec autant de véhémence. Il n’était pourtant pas un méchant garçon, il n’était même pas un homme à femme mais pourtant… Elle ne voulait pas de lui. Il aurait bien maudit sa grand-mère pour cette idée stupide de l’amour. Ce n’est pas parce qu’on était lié à Vénus qu’on avait de la chance en amour, ça il pouvait aisément en témoigner. Sa relation avec Maysie avait été plus que compliquée. Tout se passait bien avant la disparation de sa sœur et sa jalousie maladive. Même si au début ils avaient choisi de ne garder que les bons côtés d’un couple, Drake avait été obligé de tout arrêter car il n’arrivait presque plus à respirer. Il tenait vraiment à elle et ne lui voulait que du bien, mais il ne pouvait plus être que son ami. Il était tombé amoureux de la fille de Poséidon et il ne pouvait pas se permettre d’avoir une réputation faussée ou qu’elle ait une bonne raison de le repousser. Parce que juste à présent, ses raisons étaient ridicules. Qu’ils appartiennent à deux camps différents ne changeait rien. Ils étaient alliés et non ennemis, ils étaient tous les deux célibataires et en plus de ça, il savait très bien qu’elle ressentait la même chose. Il n’était pas petit fil de Vénus pour rien, il le lisait dans son regard. Mais il n’avait jusque-là trouvé aucun moyen de l’en convaincre.

Pour le moment, il devait bien admettre qu’il était dans l’impasse quel que soit la direction. A chacun de ses problèmes il avait l’impression de n’avoir aucune solution. C’était assez pénible à force, mais il y avait bien quelque chose à laquelle il avait une réponse. A comment occuper ses soirées. L’entraînement, cela allait un temps, il fallait aussi savoir se détendre. Et pour cela, en général, il allait boire à la Nouvelle Rome avec un autre romain, Vassili. Il ne le connaissait pas sous tous les points mais cela ne l’importait pas vraiment. On disait beaucoup de choses sur lui et alors ? Il ne lui trouvait rien de vraiment différent pas rapport à eux. Il était comme tout le monde ici et Drake n’était pas du genre ragottage non plus. C’était un truc de filles qui l’énervaient royalement.

Drake sort de la douche et se sèche avant de se rhabiller. Il sort des bains publics et marche tranquillement vers sa caserne les mains dans les poches. Il ouvre la porte et voir le mot par terre, il reconnaît l’écriture et se penche pour le ramasser. Il le lit rapidement et a un sourire en coin. Il s’assoit sur son lit et range le mot dans le tiroir de sa table de chevet. Il finit de se préparer et décide de se changer, leur T-Shirt violet du camp n’était peut-être pas très adapté, il adopte un style un peu plus… civil on va dire et sort de la caserne pour rejoindre la Nouvelle Rome. En chemin il salue quelques connaissances ou amis. En tant que centurion de la première cohorte, Drake était quelqu’un de plutôt respecté, surtout qu’il était leg et non demi-dieu. Comme quoi, n’importe qui peut atteindre ses objectifs avec du travail et de la persévérance. Il arrive devant le bar et pousse la porte. Il le parcours des yeux en essayant d’apercevoir le brun quelque part dans la foule.

« Drake ! Ici ! »

Drake entend son nom et voit le garçon au loin lui faire des signes de la main. Il se fraye un passage parmi les gens et arrive à sa hauteur. Il s’assoit à côté de lui. Il jette un coup d’œil à son verre et demande la même chose au barman. Il regarde encore un peu autour de lui, jaugeant la salle sans pourtant porter un quelconque jugement.

« Je vois que tu as déjà commencé, tu as bien fait. »

On lui apporte son verre et il trinque avec lui avant de tremper ses lèvres dans le breuvage. Il ne grimace plus au goût âpre de l’alcool, il s’y est habitué.

« Alors… Qu’est-ce que tu racontes ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« Let’s get drunk ! » ♦ ft. Drake.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June
» Drunk on love (2)
» Let's get drunk and tell eachother everything we're too afraid to say sober [Feat. Alejandro] ~Le Marais~
» Got me feeling drunk and high. So high. (Mag)
» You're young, you're drunk, you have knives; shit happens...” [Lou&Sin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIVINE CHAOS :: West Coast :: Camp Jupiter :: Nouvelle Rome-