AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 The magician and the former [Pv Lihaan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kyros Willowson
...

avatar




DC : //
Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 34
Powers : § Maîtrise absolue de la Magie
§ Vision d'événement futurs
§ Maîtrise du feu (- qu'un enfant d'Héphaïstos)

Une dague dans la botte, un glaive qui se transforme en bracelet.
Drachmes : 50





MessageSujet: The magician and the former [Pv Lihaan]   Sam 3 Juin - 1:42


The magician and the former



(Undisclosed desires)
▽ I want to reconcile the violence in your heart. I want to recognize your beauty is not just a mask. I want to exorcise the demons from your past. I want to satisfy the undisclosed desires in your heart.
Le camp était tranquille, malgré le froid de l’hiver s’installait pour rester jusqu’au printemps. J’aimais ce froid qui mordait ma peau à chaque coup de vent, qui gelait la sueur dans ma nuque à chaque fois que je transpirais sous les exercices que je pouvais faire. Le ciel terne possédait ce petit quelque chose de mélancolique alors que les arbres dépourvues de feuillage semblaient morts, enterrés sous un manteau de neige qui les embellissait. Mains dans les poches de mon trench-coat, j’observais les gamins assez braves pour affronter le froid de l’hiver au lieu de se terrer dans leurs bungalows. Un sourire sur les lèvres, je ne pouvais m’empêcher de me rappeler à leur âge; renfermé, haïssant le monde et maudissant celle qui m’avait offert la vie.

Levant les yeux au ciel, j’observais les quelques flocons tomber du ciel, me demandant si ma génitrice m’observait en cet instant ou non. De toute façon, qui sait ce que les dieux peuvent faire hm? Détournant le regard, le rapportant sur les enfants, je sortis une main de ma poche et usant d’un peu de magie, fit tomber la neige du toit d’un des bungalows sur eux. Ils crièrent, autant de surprise que de froid et j’éclatais de rire intérieurement, n’offrant au monde extérieur qu’un sourire resplendissant.  Ô que j’aimais jouer des tours à ces petits êtres stupides et impulsives qu’étaient les enfants et les adolescents.

Dire qu’à une certaine époque, j’aurais certainement été plus cruel envers eux, pour les priver de leur bonheur, de leur plaisir. J’étais heureux d’avoir fait la paix avec ma mère, bien que je savais pertinemment que je conservais une rancœur et qu’elle ne partirait pas seule. Peut-être avec le temps, peut-être grâce à quelqu’un d’autre qui sait? Certainement pas toi, mais voilà, tout ne pouvait pas être parfait dans ma vie et sans doute que cela ne le serait jamais. Avec ce qui se présentait à l’horizon? Non, les choses promettaient de s’envenimer. Je restais à l’affût de mes rêves, des visions que je pouvais avoir, mais dernièrement? Rien.

Je n’aimais pas particulièrement cela, parce que jamais auparavant mes visions n’avaient été autant espacées. Certes, je gagnais en maîtrise de mon pouvoir rebelle, mais à ce point? Non. Je parvenais enfin à toucher quelqu’un sans voir sa mort ou son futur proche, il me restait donc encore du chemin avant de bien le contrôlé, doutant même d’y parvenir un jour. Le feu? La  maîtrise de ma colère, voilà la réponse, mais les visions? Tel un animal sauvage, celui-là ne se laissait pas apprivoiser aisément.  

Quittant mon petit coin tranquille, je commençais à marcher dans le camp. Mon souffle se condensait devant moi et je ne pouvais pas m’empêcher de le regarder. Cette petite fumée provenant du fond de mes poumons. L’air froid me gelait la gorge, telle une boisson trop froide, ou les narines, semblant vouloir geler mes parois nasales.  Mais alors que j’avançais, la sensation familière d’une vision m’envahit. Je n’eus pas le temps de m’arrêter qu’elle me frappa de plein fouet, comme une voiture sur l’autoroute.

Des boucles noires, un visage masculin. Les panneaux publicitaires de Time Squares, leur lumières familières éblouissantes dans la nuit.

Puis plus rien.

La sensation de froid envahie mes jambes, ainsi qu’une sensation d’humidité. Rouvrant mes yeux – que j’ignorais avoir fermé – je réalisai que je me trouvais à genoux dans la neige et que quelqu’un avait sa main sur mon épaule. J’avais la tête dans mes mains avec une douleur intense dans le crâne; la sensation qu’on m’avait enfoncé un clou dans la tête perdurerait encore un moment. La voix de la personne à qui appartenait la main semblait lointaine, mais je parvins à lui dire que j’allais bien, juste la vision d’un homme.

Mais pourquoi?

Il n’y avait rien dans cette vision. Juste Time Square, après 5h00 de l’après-midi certainement. Je levais les yeux, observant le ciel. Il était à peine 14h, mais il me fallait me mettre en route. J’avais mon moyen de transport, je serais à New-York rapidement.

Après avoir pris le taxi de Moires, et les avoir payer, je marchais dans New-York. La ville était plus chaleureuse que le camp, peut-être à cause du la pollution? Mais cela n’avait pas d’importance. Mes visions n’étaient jamais inutiles, futiles. Elles me montraient habituellement quelque chose d’important, un événement que je pouvais changer, que je pouvais avertir les autres de sa futur existence. Dans ce cas-ci, une seule personne, normale. Pourquoi? Il fallait que je le sache!

J’arrivai finalement au lieu de ma vision. La noirceur s’emparait du ciel, tel un cancer. La nuit. La nuit, je l’aimais tant! Elle me rappelait ce que j’étais, elle était mon moment favori pour faire de la magie, méditer, entraîner mes pouvoirs. S’était le moment où tous dorment, où le silence est roi. Oubliant tout cela, je regardais dans la foule de touriste et des habitants, cherchant l’acteur principal de ta vision. Finalement tu l'aperçus, cette tête bouclée. Tu t'approchas, par derrière, gardant une distance raisonnable. Avant, il fallait savoir s'il était une menace ou non.
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lihaan Jornakht
...

avatar




DC : Joy & Drake
Avatar : Kit Harington
Messages : 27
Powers : ☥ Peut transformer un objet en poussière
☥ Peut envoyer ses victimes dans l'au-delà
☥ Un baguette de magicien
☥ Un Khépesh qu'il garde soigneusement caché à la vue des autres.
☥ Une boîte magique
☥ Statue Shabti
Drachmes : 33
Age : 19





MessageSujet: Re: The magician and the former [Pv Lihaan]   Jeu 15 Juin - 21:07

The magician and the former
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La vie était étonnante. Les choses changeaient sans arrêts autour des hommes, que ce soit le temps ; le climat, le paysage… Depuis la création du monde, rien n’était resté absolument intact. Les choses changeaient, mais n’était-ce pas ce qui faisait la beauté de ce monde ? Ce n’était pas le cas pour tout certes. L’Homme avait beaucoup construit mais il avait beaucoup détruit aussi. Sans parler de la pollution qui polluait les grandes métropoles. Lihaan pouvait s’estimer heureux, dans sa très chère Egypte, certaines choses défiaient le temps. Comme par exemple les grandes pyramides, succès des pharaons et du peuple égyptien. Une vraie fierté. Tout le monde entier connaissait les célèbres pyramides d’Egypte et venait les visiter pour en apprécier la beauté et la suprématie. Lihaan n’en était pas peu fier. D’autant plus qu’il descendait de deux pharaons par ses parents. Il n’était pas un homme vantard mais c’était quelque chose qui était inscrit dans son sang et ses veines. Thoutmôsis Ier avait fait de grandes choses pour son peuple. Il avait expandu les frontières de l’Egypte plus loin qu’aucun autre et ce fut le premier à introduire les pyramides funéraires pour les grands pharaons d’Egypte.  Seulement, Lihaan était bien conscient qu’il n’était pas eux, qu’il devait se faire son propre chemin parmi ce monde. Mais il était confiant, avec du travail et de la persévérance, il arriverait à atteindre les objectifs qu’il s’était fixé.

Il était déjà très fier d’avoir pu atteindre le rang de formateur auprès de son Nome. C’était un grand honneur pour lui de prendre en charge de jeunes magiciens comme on l’avait fait pour lui. Il faisait tout pour être à la hauteur de sa fonction. Il était heureux de dire que cela se passait plutôt bien pour le moment. Les jeunes avaient tendance à avoir facilement confiance en lui malgré la voie qu’il avait choisie, cela en effrayait plus d’un mais il ne voyait pas pourquoi. La mort n’avait pas la même signification chez les égyptiens que chez les occidentaux. Pour eux c’était quelque chose de tout à fait normal qui était une porte vers une autre vie, il n’y avait pas de raison d’en avoir peur si on avait mené une vie saine et juste. Pas besoin d’avoir accompli des actes extraordinaires. Juste ne pas commettre de choses malhonnêtes, ce n’était pas bien compliqué. Du moins, c’est ce qu’il pensait. Il ne pensait pas que l’Homme était naturellement bon ou mauvais, les hommes se définissaient par plusieurs choses et empruntaient une voie avec les expériences qu’ils vivaient au cours de leur existence.

Malheureusement, il allait devoir remettre ses projets et ses ambitions à plus tard. En effet, le monde était soumis à une menace proche. Tous le sentaient, quelque chose se préparait. Même s’ils ignoraient de quoi il s’agissait, c’est un très mauvais pressentiment que beaucoup de gens avaient. Mais Lihaan se tenait prêt à intervenir quoiqu’il se passe. Il protègerait ses proches coûte que coûte.  Il n’était pas le genre d’homme lâche à fuir le danger pour aller se réfugier quelque part. Il ne savait pas encore s’il pouvait faire quelque chose de concret face à ce danger inconnu mais il comptait bien essayer. Il savait bien que tout seul il ne serait pas utile mais s’ils se liaient tous, alors ils avaient peut-être une chance. Carter semblait avoir eu la bonne idée, étant donné qu’il les avait tous convoqué à New York. Il avait quitté sa terre natale pour la bonne cause. Il avait rencontré des individus bien étranges, enfants de dieux. Il ne croyait pas cela possible avant de les rencontrer. Il était curieux, curieux de rencontrer ces personnes et d’apprendre ce qu’ils avaient à lui apprendre de nouveau.

Pour l’heure, il se baladait dans les rues de Manhattan. Autant qu’il visite un peu les lieux étant donné qu’il allait probablement passer un long moment ici. Il avait envie d’avoir quelques marques et repères dans cette ville. Pour ne pas être totalement perdu, tout simplement, c’était toujours plus sympathique de savoir dans quelle direction on allait. Il est assez impressionné par la taille des bâtiments, l’organisation des rues. C’était très différent du Caire, mais pas non plus déplaisant, il adorait découvrir de nouveau endroits, rencontrer de nouvelles personnes, c’était toujours très plaisant et enrichissant pour lui.

C’est alors qu’il remarque un garçon en face de lui, il semblait le regarder. Lihaan le regarde donc aussi, un peu curieux et surpris. Il ne connaissait pas cet homme et ne saurait dire s’il lui voulait du bien et du mal. Peut-être que la meilleure des choses était de lui demander… Mais il ne savait pas trop comment l’aborder en fin de compte. Il décide de s’approcher lentement, la mine avenante et enjouée pour ne pas l’effrayer et montrer qu’il ne lui voulait rien de mal.

« Bonjour, je m’appelle Lihaan Jornakht. Tu sembles m’observer mais je ne me souviens pas t’avoir déjà vu. Y-a-t-il ? »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The magician and the former [Pv Lihaan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DIVINE CHAOS :: North New-York :: Manhattan-